Gnocchis à la patate douce, épinards, sésame et parmesan

C’est l’heure des confessions, il faut que vous sachiez que lorsque je galère sur une recette, je ne l’indique pas toujours. En général, lorsque ce n’est pas bien grave, je trouve le problème et j’adapte les proportions et les étapes de la recette en fonction (promis, je fais scrupuleusement attention à ce que tout soit parfait pour que vous puissiez le reproduire chez vous). Evidemment, il m’arrive de vraiment rater une recette et de ne pas du tout pouvoir la poster sur le blog.

Dans le cas de la première recette de gnocchis à la noisette et muscade que j’ai proposé, j’avais eu de grandes difficultés dans la confection. Ce n’est pas bien compliqué mais ça demande d’avoir le coup de main. Coup de main que j’ai réussi à avoir seulement à la fin …. J’avais du mettre beaucoup plus de temps que la moyenne pour les réaliser donc bien que j’ai fortement aimé la dégustation, cela m’avait un peu refroidit pour en refaire.

Mais c’est que je n’avais pas dit mon dernier mot !!! Je n’allais pas rester sur un semi-échec, non mais !! Et je me suis lancée dans une recette de gnocchis à la patate douce et VICTOIRE !! Cette fois-ci, j’ai pris plaisir à les faire. C’est comme jouer avec de la pâte à modeler 🙂

Pour la garniture, j’ai pris quelque chose de simple qui accompagne bien les gnocchis déjà parfumés. 

Temps de préparation : 1h

Temps de repos : 1 h

Temps de cuisson : 25 min

Les ingrédients (pour 2 personnes) :
Pour les gnocchis :
– 300 g de patate douce
– 70 g de fécule de maïs
– 65 g de farine
– sel, poivre
– 1/2 c.à.c de muscade

Pour la garniture :
– 50 g de feuilles d’épinards
– 10 de sésame
– 1 oignon
– Parmesan
– 1 c.à.s d’huile d’olive

Peler les patates douces et les couper en dés. Faire bouillir de l’eau salée et une fois qu’elle frémit, y plonger les morceaux de patate douce. Laisser cuire 20-25 min. Une fois cuits, les égoutter puis les écraser afin d’avoir une purée.  La verser dans un saladier et attendre qu’elle refroidisse.

Une fois froide, ajouter sel, poivre et muscade et mélanger. Ajouter ensuite les trois quarts de la farine et de la fécule de maïs et mélanger à nouveau. Si la pâte est encore un peu collante, verser le restant de la farine et de la fécule de maïs jusqu’à obtenir une pâte non collante. Normalement, vous devriez mettre toute la farine et la fécule de maïs. Si la pâte est trop collante encore après le dernier ajout, ne pas hésiter à en rajouter.

Réaliser les gnocchis directement après. Attention à bien fariner votre plan de travail pour faciliter la formation des gnocchis. Séparer la pâte en 3 morceaux puis former des boudins avec chacun d’1 cm de diamètre. Couper enfin ces boudins par intervalles de 1 cm. Prendre les petits morceaux formés dans vos mains farinées et former des petites boules. Prendre ensuite une fourchette et la poser de façon à avoir la partie bombée sur le dessus. A l’aide de votre index, faire rouler la boule de pâte sur la fourchette de haut en bas de la partie bombée de façon à former le gnocchis. Répéter l’action jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de pâte. Les gnocchis sont maintenant prêts, vous pouvez maintenant les conserver au congélateur ou bien les cuisiner.

Pour le plat de gnocchis aux épinards, sésame et parmesan, faire bouillir de l’eau salée. Lorsqu’elle bout, plonger les gnocchis et laisser cuire 3 min environ jusqu’à ce que les gnocchis remontent à la surface. Égoutter dans une passoire et réserver.

Peler l’oignon et le ciseler. Chauffer l’huile d’olive dans une poêle et une fois qu’elle est chaude, y faire revenir les rondelles d’oignon. Ajouter ensuite les feuilles d’épinards et le sésame et laisser cuire 5 à feu moyen avec un couvercle. Les feuilles d’épinards vont vite fondre. Finir en ajoutant les gnocchis égouttés et faire revenir 5 min à feu moyen-vif.

Servir avec du parmesan.

A vos fourneaux 😉

Vous pourriez aussi aimer :

Partagez cette recette
Share on FacebookPin on PinterestTweet about this on Twitter

22 réflexions au sujet de « Gnocchis à la patate douce, épinards, sésame et parmesan »

  1. Comme je te comprend… Moi aussi il m’arrive de rater des recettes et de ne pas pouvoir les poster sur le blog ! Les gnocchis c’est vrai que ce n’est pas évident à faire… Les tiens ont l’air vraiment délicieux bravo pour ta persévérance 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *