Macarons au chocolat et aux framboises

Et voilà, ce jour devait arriver, les macarons débarquent enfin sur le blog ! Bon aucune obligation, faire des macarons n’est pas une fin en soi, mais je tenais vraiment à en faire et mettre une recette ici. Je dois l’avouer, ce n’est pas la première fois que j’en fais, j’avais eu la chance d’en réaliser lors d’un cours qui m’avait été offert à l’atelier des chefs, mais ce n’est pas pareil car on est tout de même bien épaulé là-bas.

Donc autant dire que j’ai appréhendé de les faire toute seule. Comme je déteste rater une recette, mais vraiment, je déteste ça, je me suis préparée autant que possible. J’ai lu plusieurs recettes, j’ai regardé les différentes techniques à connaitre et maîtriser et je me suis enfin lancée !

Macarons au chocolat et framboise

Double pression, j’ai amené ces macarons au travail sans même en avoir goûté un ! Pour une première fois où j’amène des petites douceurs au travail, je n’ai pas choisi la facilité … Et oh soulagement, mes macarons ont fait plus que l’unanimité ! Je dois avouer que je suis la première ravie, heureuse, euphorique devant le résultat ! Et puisque beaucoup n’ont pas pu y goûter, je risque d’en refaire très bientôt 🙂

Et oh, j’allais oublier de mon choix de saveur au chocolat, mais ai-je vraiment besoin de me justifier ?! J’ai juste ajouter une petite touche d’originalité avec une framboise fraîche. 

Temps de préparation : 1 h 30 environ

Temps de repos : 30 min

Temps de cuisson : 10 à 12 min

Les ingrédients (pour une vingtaine de macarons) :
Pour les coques :
– 125 g de poudre d’amande
– 125 g de sucre semoule
– 125 g de sucre glace
– 3,5 cl d’eau
– 20 g de cacao
– 3 blancs (environ 90 g)

Pour la ganache :
– 130 g de crème liquide
– 130 g de chocolat
– 20 g de beurre

– des framboises

Macarons au chocolat et framboise

Commencer par préparer les ingrédients secs (poudre d’amande, sucre glace et cacao) pour la confection des coques. Le mieux est que le mélange soit le plus fin possible. Vous pouvez le passer au mixeur puis le tamiser.

Préparer la meringue italienne. Verser l’eau et le sucre glace dans une casserole, mélanger à l’aide d’une spatule et faire chauffer jusqu’à 118-119°C. Lorsque le sucre approche de la bonne température, monter la moitié des blancs en neige. Verser ensuite le sirop à la bonne température dans les blancs en faisant attention à le verser sur les bords pour éviter les éclaboussures. Battre la meringue jusqu’à ce qu’elle refroidisse à température ambiante.

Verser le reste des blancs d’oeufs sur le tant pour tant (mélange des ingrédients secs) et mélanger. Vous allez obtenir comme une pâte d’amande assez ferme. Incorporer ensuite une petite partie de la meringue froide à ce mélange, mélanger puis ajouter le reste. Mélanger afin d’obtenir une pâte lisse et homogène, légèrement coulante. C’est l’étape du macaronnage. Le but est de travailler énergiquement la pâte à l’aide d’une maryse en ramenant la pâte de bas en haut  de façon à l’assouplir, la rendre lisse et brillante. Cette vidéo explique bien cette étape.

Remplir une poche à douille avec la préparation, puis dresser les macarons sur un tapis de cuisson ou sur une feuille de papier sulfurisé. Tapoter légèrement la plaque puis laisser croûter 30 min (la coque va durcir légèrement ce qui va favoriser la formation de l’auréole à la cuisson). Une fois le temps écoulé, enfourner pendant 10 à 12 min en tournant la plaque à mi-cuisson.

Préparer la ganache. Porter la crème liquide à ébullition, puis la verser sur le chocolat et mélanger délicatement. Laisser refroidir puis placer dans une poche à douille.

Coller les coques 2 à 2 à l’aide de la ganache en insérant une framboise au centre du macaron.

A vos fourneaux 😉

Macarons au chocolat et framboise

Macarons au chocolat et framboise

Macarons au chocolat et framboise

Vous pourriez aussi aimer :

Partagez cette recette
Share on FacebookPin on PinterestTweet about this on Twitter

21 réflexions au sujet de « Macarons au chocolat et aux framboises »

  1. j’ai fais l’erreur d’amener des macarons à mes collègues, depuis ils m’en réclament, et en même temps ça m’arrange ils me servent de cobayes, mais du coup j’ai un doute sur les raisons de leur affection envers moi 😉 gros bisous

  2. Je n’ai jamais fait de macarons et je crois que je n’en ferai jamais car je ne suis pas experte de la meringue, j’admire les tiens , ils sont superbes et doivent être délicieux au chocolat. Bravo !

  3. Ils sont magnifiques ! Je ne sais jamais s’il faut laisser croûter ou non le macarons… Dans certains livres/blogs j’ai lu qu’il fallait pendant 30 minutes et dans d’autres qu’avec la meringue italienne il ne faut pas ! Enfin bon tu l’as fait et le rendu est superbe donc c’est que ça marche ! 🙂
    Il faut que j’en refasse ! Voir les tiens m’a donné envie ! 🙂

    • Merci Charline 🙂
      Je t’avouerais que je ne savais pas trop si je devais laisser crouter ou pas et j’ai suivi mon instinct qui ne m’a pas fait de mauvais coup cette fois-ci !! Du coup, je pense que je ferai toujours comme ça !

  4. Je suis tout simplement IMPRESSIONNÉE. Ton premier essai (si l’on ne compte pas l’atelier des chefs, mais comme tu le dis, c’est pas pareil) et voici le résultat? Je crois que tu es la première personne que j’entends dire ca. Vraiment bravo et toutes mes félicitations pour ces superbes macarons qui ont l’air absolument divins. Moi même je n’ai jamais testé, pour la même raison que je déteste râter mes recettes aussi, mais l’envie de me lancer me prend un jour, j’irai faire un tour par ici 🙂

    • Merci beaucoup Delphine, un tel compliment venant de toi, ça vaut de l’or 🙂
      C’est peut être un coup de chance (je n’espère pas), mais j’avais vraiment bien étudié la recette avant de me lancer dedans, de la discipline est mon seul mérite 😉
      Et oui, on est d’accord, rater une recette ressemble souvent à la fin du monde !!

  5. Ping : Biscuits légers fourrés au praliné | Contes et Délices

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *