Big Apple

New York est surement la ville que l’on connait le mieux sans même y avoir mis un pied. On la voit dans les films, les séries, on lui dédit même des chansons. Et pourtant, cela n’enlève en rien les milles sensations que l’on ressent qu’on y est vraiment. Cette ville est impressionnante, par ses buildings, par sa luminosité, par ses communautés, par son urbanisme et la nature qui y est très présente. Entre passé, présent et futur, cette ville a beaucoup à offrir.

J’y suis restée 9 jours, j’ai eu le temps de voir beaucoup de choses et j’ai pourtant l’impression d’avoir encore tant de choses à découvrir sur cette Grosse Pomme. Je vous laisse découvrir en photos les lieux mythiques (et incontournables) de NYC.

IMG_0964

IMG_0990

IMG_1073

IMG_1038

IMG_1034

IMG_1120

 

Vous vous doutez bien que partir là-bas était aussi pour moi l’occasion de profiter de la nourriture locale (représentative de la multiplicité des cultures). Impossible de passer à côté des cookies de Levain Bakery, ni des cupcakes de Magnolia Bakery, sans parler des cheesecakes d’Eileen’s. Pour ce qui est du salé, la réputation du Shake Shack n’est plus à faire, il faut aussi aller déguster un bagel, une pizza, un pretzel et un hot dog (évidemment!). Mais les petits restaurants dans Soho sont vraiment à découvrir comme le Ruby’s et son burger Bronte ou le meatball shop avec son dessert original à base de cookie et de crème glacée fait maison. Il fallait au moins faire un dinner traditionnel, c’est au Johny’s Luncheonette que j’ai goûté une omelette au fromage & bacon et que j’ai savouré des pancakes de 20cm de diamètre. Et finalement, rien ne remplacera le picnic dans Central Park avec un bon repas acheté chez Whole Foods (à quand en France?!!!!)

Finalement, j’ai été un peu surprise par ce que j’ai pu manger lors de mon voyage. On a beaucoup d’à priori sur la nourriture aux USA, je ne sais pas comment c’est ailleurs, mais à New York, il y a vraiment de quoi se régaler et manger équilibrer. Les New Yorkais ont le le culte du corps, ils font beaucoup de sport, on les vois courir toute la journée, et ils mangent beaucoup de salades, légumes, fruits que l’on trouve un peu partout. Les bakeries sont aussi partout, gâteaux, cakes, cupcakes, cheesecakes, donuts… on en trouve à tous les coins de rue. Et finalement, autre surprise, la France est très à l’honneur, si le restaurant ne propose pas des repas français, il en porte au moins le nom. So, be proud to be french 😉

IMG_1018

IMG_1189

IMG_1045

IMG_1002

IMG_1003

IMG_1096

IMG_1050

IMG_1084

IMG_1085

IMG_1156

IMG_1158

IMG_1023

IMG_1025

C’est finalement bien difficile de décrire ce voyage, je pense qu’il faut le vivre. Il faut y aller, je ne le penserais jamais autant que pour cette ville. Il est 23h30 à Washington, soit 5h30 en France, vous aurez l’article au réveil pour changer !! 🙂

Vous pourriez aussi aimer :

Partagez cette recette
Share on FacebookPin on PinterestTweet about this on Twitter

5 réflexions au sujet de « Big Apple »

  1. Jolies photos ! Ha ……. Ce que tu as de la chance !! J’y suis allé 2 fois pendant 2-3 jours, ce que tu dis est vrai, je pense que même après 2 semaines là-bas, j’aurais toujours l’impression de n’avoir rien vuuuu !! Alors, combien de kgs en plus sur la balance ?? Hihi. Tu es allé à Levain Bakery !!!! Les meilleurs cookies que j’ai jamais mangé !!! Je ne sais pas si tu avais vu, mais j’ai une recette sur mon blog qui s’en rapproche pas mal !! Miiiam Miiiam. Et shake shack, trop bonnes les frites en zigzag !! Haaaa, je veux y retourner !!!!!!!!!!!!

  2. Bel article qui donne envie d’aller se perdre dans les rues new-yorkaises ! La photo du coucher de soleil est sublime, bravo ! Moi je suis partie 2 mois au Tennessee, c’était très différent car très conservateur… J’en garde un super souvenir car c’était génial de pouvoir se fondre dans la culture locale, mais j’aimerais aussi aller voir ce qu’il se passe du côté des grandes villes et des états plus ouverts. Encore un autre voyage à prévoir 🙂

    • Merci ! Moi j’aimerais prendre ta place et aller dans des régions plus reculées et conservatrices. Va savoir pourquoi, c’est au Texas que j’aimerais aller. La réputation de cette région la précède et la curiosité me pousse à aller voir par moi même. Peut être un jour …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *